Sambucus nigra ‘Black Lace’

Un petit article rapidement illustré pour une lectrice qui me demande ce que donne mon sambucus nigra ‘Black Lace’ taillé en arbre, au bout de 4 ans…
Je n’ai pas de photo de tout l’arbre en particulier car il est en fond de massif et « noyé dans la végétation » mais on l’aperçoit souvent sur des vues plus larges… Voici les photos que je trouve ce soir…

août 2013

août 2013, il est planté, je n’ai gardé qu’un seul tronc et taillé les branches basses

Un an plus tard… Je lui associe une clématite ‘Margareth Hunt’.

dsc_2808

juin 2014

Encore un an de plus… J’ai fini par lui laisser un deuxième tronc.

juin 2015

juin 2015

juin 2015

juin 2015

juillet 2015

juillet 2015 – la clématis ‘Margareth Hunt’ dans le sambucus nigra ‘Black Lace’

Et enfin cette année 2016…

avril 2016

avril 2016. Les deux troncs bien visibles avant la plénitude du feuillage.

juin 2016

juin 2016

dsc_5316

juin 2016

dsc_4972

juin 2016

dsc_5512

dsc_4973

Et en juillet, sans ses fleurs mais avec une guirlande de celles de la clématite…

dsc_6985

En août, avec ses baies noires…

aout 2016

août 2016

dsc_0259

août 2016

août 2016, il apporte un fort contraste de feuillages.

Il a prit une belle hauteur, sans s’étaler au niveau du sol. Parfait pour mon petit jardin!

dsc_9400

En conclusion, je suis ravie du résultat de cette taille en arbre pour le beau sambucus nigra ‘Black Lace’. Et tout aussi ravie de la clématite qui l’accompagne et le fleuri longtemps, jusqu’en octobre!

Ce contenu a été publié dans Le jardin. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

41 réponses à Sambucus nigra ‘Black Lace’

  1. Armelle dit :

    Ton article me ravit, d’autant plus que je l’ai planté il y a tout juste deux semaines. Comme mon jardin est petit, je l’ai installé derrière le rosier Guirlande d’Amour en avant plan. Ton idée de l’avoir associé avec une clématite est super. J’aimerais tailler mon sambuscus de façon à ce qu’il ne s’étale pas, mais prenne de la hauteur.
    Bisous.

  2. elisa dit :

    merci pour votre publication, à la suite de ma demande. Je vois que vous avez tout de même été tentée de lui laisser un second tronc. J’allais vous dire que ça n’est pas facile avec le sureau qui reste malgré tout un arbuste qui part dans tous les sens au fil des ans, de le conduire sur un seul tronc. Ceci dit, je pense, vu vos photos, que la conduite en arbre va très bien pour un fond de massif comme vous avez fait. C’est magnifique. Les couleurs ressortent en fond sombre et la floraison….. superbe. Félicitations, c’est une réussite.

    • malo dit :

      Merci Elisa. En effet, le sambucus à tendance à étirer de nouvelles tiges à la base. Il faut les supprimer chaque printemps pour ne laisser que le(s) tronc(s) que l’on souhaite garder.
      A bientôt.

  3. isa64 dit :

    Je viens de déplacer le mien, il était étouffé par mes miscanthus mais ses 3 branches principales sont évasées, je ne vois pas comment je pourrais le conduire en arbre et pourtant ce serait la solution pour mon petit jardin, dommage. Bonne journée

    • malo dit :

      Est-il encore jeune? Si oui tu peux lui redresser les branches principales en les tuteurant solidement, dans une inclinaison plus faible, jusqu’à ce que les troncs se soient épaissis et durcis. J’ai fait cela avec un jeune amélanchier dans le jardin de ma cousine pour diriger les troncs comme je voulais.
      Bisous

  4. Maryline dit :

    Magnifique Malo, c’est exactement ce que j’aimerai faire avec le mien planté en racines nues seulement au printemps dernier, penses-tu qu’au prochain printemps je puisse déjà essayer ?

  5. L’association avec la clématite est parfaitement réussie, bravo !
    Aude.

  6. lydie dit :

    Encore un bel article et les photos nous rappelle combien ton jardin est fourni, ce qui en fait une beauté. Moi aussi j’ai cet arbuste et je me sens un peu démuni avec toute ces branches basses. J’ai la réponse, les couper je gêne en rien la croissance de l’arbuste. J’adore l’association avec la clématite.

    merci à toi

  7. wivina dit :

    Une excellente idée que celle de lui joindre une clématite. Je rejoins les coms précédents. Pas facile de guider un tel arbuste sur un seul tronc car il a plutôt tendance à s’étaler et à prendre pas mal de place. Mais tu es parvenue à le maîtriser. Une belle réussite. Belle journée.

    • malo dit :

      Il a tendance à s’étaler c’est vrai mais la taille en arbre comme ici n’est pas tellement compliquée finalement. Il suffit d’y regarder au printemps pour supprimer les tiges superflues. Je le laisse vivre le reste de l’année.
      Bises

  8. catherine dit :

    je trouve aussi que l’association avec cette clématite est une belle réussite, et que la conduite en 2 troncs l’avantage.. en fond de massif, c’est vraiment bien beau..
    ici, les 2 sureaux que j’avais plantés sont morts, je ne sais pourquoi..
    bonne journée Malo

  9. helene42 dit :

    Je l’ai planté au printemps après l’avoir vu dans le jardin de Mrs Mo (Maurice Laurent). Quand je le vois dans ton jardin, je me dis que j’ai bien fait. Feuillage, fleurs et fruits sont intéressant sans que l’arbuste ne soit envahissant. Bonne pioche donc.

  10. lulu dit :

    Ton article tombe à pic. Je l’ai commandé il y a 5 jours. Je l’attends. Je ne pense pas que je le taillerai en arbre puisqu’il va venir rejoindre ma haie variée mais tes photos me confortent dans l’idée que c’est un arbuste magnifique. Et je chope l’idée de la clématite au passage. C’est une idée géniale à laquelle je n’aurai pas pensé. Merci !

    • malo dit :

      Alors, l’as-tu reçu? C’est un super choix en tout cas, tu as bien fait de le commander! Quelle clématite lui associeras-tu?
      Bonne soirée

      • lulu dit :

        Oui je l’ai reçu et planté 🙂 J’attends de le découvrir l’année prochaine car là il ne lui restait plus beaucoup de feuilles mais il promet de devenir magnifique. Il est encore trop petit pour la clématite, il ne fait que 30 cm de haut mais dès qu’il atteint le mètre de hauteur, je lui cherche une clématite à lui associer 😉

  11. sophie dit :

    Tu as oublié de dire que ce sambucus est un survivant, un vrai héros qui a survécu à une transplantation estivale! Je m’en souviens comme si c’était hier!
    C’est un costaud,comme tous les sureaux!!
    Je le trouve encore plus joli en aôut, sans ses fleurs! Il apporte un superbe contraste,tu lui as trouvé une place parfaite!
    Et avec la clématite, c’est magnifique!

  12. michèle gif dit :

    j’adore ce sambucus, je l’ai aussi en fond de massif, en accompagnement avec un fuschia riccartoni aussi haut que lui, les branches de l’un se mélangent avec les branches de l’autre.
    actuellement le fuschia est encore en fleurs au milieu des branches sans feuilles du sambucus, mais c’est superbe avec ta clématite (celle-ci fleurit peut-être moins longtemps que le fuschia)

    • malo dit :

      Je ne suis pas vraiment attirée par les fuschia mais j’en ai remarqué plusieurs en cette fin d’automne. Leur floraison est bien longue et c’est un atout intéressant en fin de saison! L’association avec le sambucus doit être réussie!

  13. Jacqueline. dit :

    Si tu dis qu’il est parfait pour un petit jardin alors je vais peut être tenter cet arbuste qui me tente beaucoup
    Bonne soirée

    • malo dit :

      Attention, c’est un petit arbre qui grandit vite et s’étale beaucoup! Ce n’est que taillé avec deux troncs qu’il devient parfait pour mon petit jardin!
      Bonne soirée

  14. Greg dit :

    Je l’aime tellement celui-ci !!!

  15. camille robin dit :

    sa floraison est magnifique , en ce moment le mien a perdu toutes ses feuilles !bonne soirée

  16. Céline dit :

    Le garnir d’une clématite, c’est bien pensé pour l’été! je donnerai une compagne à mon sureau ce printemps : c’est malin! encore un achat à faire! hihi!! Bonne journée. Bises. Céline.

  17. Elo dit :

    Merci pour ce post sur ce magnifique sambucus. Je compte bien en installer un cette année dans mon jardin, et, voir des exemples en situation m’aidera à lui trouver une bonne place. Je note aussi l’idée de l’associer à une clématite! Bonne journée

  18. maryse h dit :

    Comme toi je lui laisse uniquement deux troncs et coupe tout ce qui est en bas.Il arrive à la hauteur de mon rosier liane « Dorothy » et l’ensemble est très chouette.J’ai associé une clématite qu’on m’avait offerte mais elle ne pousse pas bien.Je vais sans doute en mettre une autre de l’autre côté.Par contre, je ne sais jamais quand tailler ce sureau pour qu’il fleurisse.L’année dernière , je l’avais taillé à l’automne et point de floraison.Alors, cette année , je n’y touche pas mais il est si haut que j’ai peur qu’il se couche avec un grand vent. Bises Malo

    • malo dit :

      Sûrement très joli avec ‘Dorothy’ aussi!
      Je supprime les tiges superflues au printemps mais je n’ai pas encore dû lui raccourcir l’ensemble de la ramure…
      Peut-être faut-il le tailler une fois plus sérieusement, au risque de compromettre sa floraison pour cette année là, mais au moins il retrouvera une taille plus raisonnable?
      Bises

  19. Florence dit :

    Pile-poil, l’article qui me comble. J’ai planté ce sureau il y a 8 ou 10 jours. Grâce à tes photos, superbes, j’ai une bonne idée de son développement et de l’allure qu’il peut avoir.
    Heureuse de t’avoir rencontrée. Bonne soirée. Bises

  20. Elisa dit :

    J’ ai taillé sévèrement mon sureau (il a poussé tout seul) qui s’ était beaucoup trop élargi et étouffait mes arbustes persistants. J’ ai enlevé les branches du bras et coupé le reste en dégradé sur 1m80. De 30 cms au printemps dernier il a poussé à 2 m 50 sur 3. Seulement nous sommes en septembre, le fait qu’ il n’ ai plus de feuilles va-t-il reprendre au printemps ? J’ ai peut-être fait une bêtise ! Ce serait dommage, il est sorti de terre comme s’ il savait que je l’ aurai placé là. Quelqu’un peut-il me rassurer ?

    • malo dit :

      Bonjour,
      Ne vous inquiétez pas, le sambucus est chaque année un des premiers à perdre ses feuilles à l’automne. Le mien est déjà un peu déshabillé aussi en ce mois de septembre. C’est normal! Vous n’avez pas fait de bêtise, c’est un arbre volontaire qui repartira de plus belle au printemps!
      Si vous n’avez pas la place pour le laisser s’étaler, à cause des persistants en place, taillez-le bien à la base pour ne lui laisser que 1 à 3 troncs, et supprimez toutes les branches latérales jusqu’à la hauteur souhaitée pour bien dégager le bas. Il faudra veiller chaque printemps à lui garder cette forme de « petit arbre ».
      A bientôt!

  21. Elisa dit :

    Merci Malo de votre réponse.
    J’ ai trois autres sureaux qui ont poussé tout seuls dans ma haie libre, pas trop mal placés eux aussi, tout aussi vigoureux, je vais également les conduire en arbre pour laisser de la lumière au reste plus petit. Une autre question, mon romarin que j’ ai planté tout petit à l’ automne 2016 a bien poussé mais il commence à devenir marron à sa base, j’ ai lu que ce pouvait être une maladie, j’ ai déjà coupé 3 branches mortes, comment savoir et éventuellement quoi faire. Cela ne fait pas très joli d’ autant qu’ il se trouve en bordure. Je pourrai peut-être planter quelque chose qui cache si le dégarni est normal. Ou tout couper ?
    Merci de votre réponse.

  22. De jolies photos qui me font penser que mon « Black Lace » serait mieux dans un massif car aujourd’hui il est planté depuis 1 an en isolé et ne s’en sort pas très bien. Je me demandais ce que je pouvais faire pour lui et bien je crois que j’ai trouvé. Je vais lui offrir de jolis compagnons pour qu’il se sente moins seul.
    L’idée de le conduire sur 2 tiges principales et de lui associer une clématite est excellente.
    Merci pour ces photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *