Traiter les rosiers au lait écrémé

J’ai au jardin quelques rosiers dont le feuillage se tache de marsonia Bien sûr, je ramasse soigneusement les feuilles malades et nettoie correctement les rosiers atteints. Je pourrais également faire un traitement de fond à la bouillie bordelaise.

Siam m’a
vait suggéré une solution toute simple et naturelle contre le marsonia mais également la rouille et l’oïdum?
 Bien décidée à tester, j’avais tout de suite noté à la page du mois de mars de mon calendrier : « pulvériser du lait écrémé sur les rosiers ».  (Rien de tel que mon bon vieux calendrier-papier comme aide-mémoire!)

Donc, la semaine prochaine, pendant mes congés, je pulvériserai préventivement sur les plus sensibles cette solution qui, avec le soleil, est censée empêcher le développement des champignons. L’action du lait sur l’oïdium s’expliquerait par ses propriétés anti-fongiques naturelles.

DSC_5885

Avez-vous déjà essayé? Quel dosage utilisez-vous? A quelle fréquence?
J’ai trouvé comme dosage 200ml de lait 1/2 écrémé pour 2 L d’eau…
Cela est-il efficace?  Si oui, pour quelles maladies des rosiers?

Note :
Arnaud utilise un dosage à environ 20%.
Daniel Schmitz pulvérise depuis 10 ans, avec succès, un mélange à environ 10%, auquel il ajoute l’HoméoCult. (tous les 15 jours).
D’après Wikipédia: « Une vaporisation régulière du feuillage avec un mélange d’eau et de lait écrémé, ou mieux, de petit lait (10 pour 1) permet d’éradiquer l’oïdium.
De plus, cette vaporisation renforcerait les défenses immunitaires de la plante. Utiliser de préférence un lait écrémé ou demi-écrémé pour éviter les odeurs de décomposition des graisses du lait.
Ne pas surdoser le lait sinon d’autres types de champignons se développeraient. 

 

Ce sujet est l’occasion de vous informer de la belle initiative de botanic à l’occasion de la Semaine pour les alternatives aux pesticides (du 20 au 30 mars 2014).

Ils organisent la 1ère opération de reprise des pesticides.

Concrètement, en échange des produits chimiques rapportés, botanic offrira un bon d’achat de 5€ à valoir sur une solution pour jardiner au naturel. Les produits collectés seront acheminés vers des centres de traitements agréés en vue de leur élimination.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire!?…

Ce contenu a été publié dans Le jardin. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

27 réponses à Traiter les rosiers au lait écrémé

  1. Patricia dit :

    Du lait écrémé, ba ça alors ! ce serait chouette si cela marche. Tiens nous au courant si tu essayes. Belle soirée

  2. Bonsoir Malo
    Et bien moi, j’avais déjà entendu que ce remède était très efficace…
    Je ferais comme toi, la semaine prochaine si il ne pleut pas je teste!
    Nous ne risquons pas grand chose.
    PS / Attention il faut vraiment utiliser du lait ÉCRÉMÉ!!!
    On peut même l’ajouter à la bouillie Bordelaise pour une meilleure adhérence
    Gros bisous
    Joelle

  3. Maryline dit :

    Cela est bien tentant d’essayer effectivement ! J’ai aussi entendu parler d’une pulvérisation d’huile d’olive ce qui fait comme un léger glaçage sur les feuillages de protection.

  4. Gine dit :

    Bon, dans mon pays près de la Gruyère, je n’ai pas de problèmes pour trouver du lait! Même écrémé! :))
    A pulvériser sur les feuilles formées, ou sur les bourgeons?
    J’avais du Marsonia au début du jardin sur tous mes rosiers, j’ai pas mal traité sans résultats… puis j’ai nourri avec du fumier décomposé – nourri, nourri, nourri … et je n’ai plus eu de marsonia, jusqu’à l’année passée où une période de forte chaleur a été suivie d’une semaine de fortes pluies – alors que j’étais en vacances : tous les rosiers étaient tachés et beaucoup avaient perdu toutes leurs feuilles…
    Dis-moi à quelle stade tu traites, je vais me lancer!
    Bonne soirée.

    • malo dit :

      Je pense pulvériser sur le feuillage naissant. Et peut-être faudrait-il recommencer 15 jours plus tard? Je verrai!
      Ici, les rosiers sensibles auxquels je pense sont ‘Iceberg’ et ‘Cardinal Hume’. Je les nourrirai comme d’habitude et on verra si je vois une différence notable sur leur santé. Nous pourrons comparer nos expériences du lait écrémé! 🙂

  5. ARMELLE dit :

    Coucou Malo,
    Du calcium pour les rosiers, ça paraît surprenant, mais je l’ai aussi entendu dans une émission TV. Diluer du lait avec de l’eau et ensuite pulvériser.
    Autrefois, il n’y avait pas tous les produits actuels, alors les recettes bio ou de nos grand-mères, moi j’y crois.
    Par contre, bien nourrir ses rosiers est essentiel pour lutter contre les maladies.
    Tu nous diras si tu as testé, et surtout, si cela fonctionne.
    Bisous et bonne soirée.

  6. Lys blanc dit :

    J’avais essayé au potager il y a 2 ans sur de l’oïdium ( sur les courgettes il me semble)et cela avait marché. Par contre je ne l’avais pas refait 15 jours plus tard,je pense qu’il aurait fallu.
    J’ai entendu parler du purin de prêle aussi,chose que j’ai essayée l’année dernière. Pareil,pas de suivi dans le temps,mes rosiers ont fini sans feuilles ( pourtant je ramasse les feuilles etc…). Ça a au moins ralenti les choses je pense.

  7. Sylvaine dit :

    Je connais un truc encore plus efficace, planter votre rosier dans la craie ! lol
    Je ne connaissais pas ce remède, je vais tester pour les quelques rosiers qui souffrent de marsonia en été.
    Bises et bonne soirée

  8. Pour moi, ça ne traite que l’Oïdium en phase de démarrage après c’est trop tard … Bref c’est plus un traitement préventif que curatif. Il faut le renouveler souvent. J’utilise une préparation à 20-30% ce qui est beaucoup plus important que ton dosage. Le lait est déjà un agent mouillant ce qui signifie qu’il adhère assez facilement et on l’ajoute à d’autres préparations également pour cette propriété.

    • malo dit :

      C’est en effet un traitement préventif et non curatif.
      Chez toi, est-ce efficace contre l’oïdum uniquement?
      Comme il est censé empêcher les champignons de se développer, il se peut qu’il soit efficace également contre la rouille et le marsonia qui en sont aussi, ne penses-tu pas? Je verrai si cela empêche ou, au moins, retarde le marsonia sur mon rosier ‘Iceberg’ et sur ‘Cardinal Hume’, mes deux « sensibles ».
      A quelle fréquence utilises-tu le lait écrémé en pulvérisation? Je ferai sans doute comme toi pour le dosage…
      Merci pour ton expérience!

      • Aucune chance que ça fonctionne contre la rouille ou le marsonia malheureusement ! Pour la rouille, il n’y a que des remèdes dit chimiques qui sont efficaces mais je ne veux pas les utiliser … donc je fais avec. Pour le marsonia, s’ils sont bien nourris c’est assez efficace et dans tout les cas c’est toujours positif contre les maladies (comme nous). Chez moi, beaucoup de rosiers dit non sensibles sont malades. Vérifie l’acidité du sol car chez moi il varie entre 4.5 et 6 et je pense que si j’arrive à corriger le pH cela ira mieux. Biz.

  9. Nathalie dit :

    Et bien, si cette méthode est efficace je vais peut être faire le test !!! affaire à suivre donc !
    et comme je ne sais pas si tu reçois mes réponses à tes gentils commentaires, j’en profite pour te remercier de ta grande visite qui m’a fait très plaisir 🙂

  10. Virginie dit :

    Ohhh, je serais curieuse de lire tes résultats de ce remède naturel !!! Quelle bonne initiative de la part de Botanic, bravo ! 5€ … Je vais regretter de ne pas avoir de pesticides dans mon fourbis !!! lol Bises Malo

  11. Je me rappelle effectivement ce traitement, j’avais lu un article dessus, c’est une excellente idée !
    Les traitements les plus naturels me plaisent.
    Bonne journée, Caroline

  12. Carzan dit :

    Je connaissais ce remède, mais uniquement valable pour l’oïdium et rien d’autre. Je suivrai ton expérience avce intérêt, Malo !

  13. claudine v. dit :

    Voilà qui est très intéressant! Je vais tester aussi!! Merci Malo et bon congé!

  14. Marie-Claude dit :

    Chez nous, c’est surtout le marsonia qui attaque, si tu connais un remède naturel, je suis preneuse !
    MC

  15. magda dit :

    merci à tous pour vos bonnes idées je vais aussi tester, je suis en Creuse et tous mes rosiers de 2 ans ont perdu leurs feuilles toutes tachées l’été dernier.
    je vais essayer. Mais petite question quelle différence entre le lait demi écrémé et le lait écrémé, dans les magasins on ne trouve que du demi écrémé ou entier me semble t-il. Je vais chercher car pour ma part je ne prend que du lait entier donc ça ne marche pas avec à ce squer vous dites.
    merci de vos réponses

  16. labaye dit :

    Bonjour,
    Si je vous suis bien, le lait demi écrémé est recommandé car il sent moins fort que le lait entier. Mais le lait entier est aussi efficace, donc ? Le lait demi écrémé est déjà dilué avec de l’eau, à la base. Alors si en plus il est encore dilué dans l’eau lorsque vous faites des pulvérisations, que reste t’il vraiment en pourcentage de lait ?
    Pour mes plantes, j’ai préféré prendre du lait entier, on verra si cela fonctionne.

    • cris dit :

      le lait écrémé est sans graisse. tout la crème (matier gras) est retiré. le lait vendu en commerce ne jamais dilué que ce soit écrémè, demi- écrémé ou lait entier. d’où la raison de diluer a 10%
      1Litre de lait pour 10 litres d’eau
      âpres contre la marsonia j’ai un doute, mais je vais tester…

  17. Alors ? Ça a donné de bons résultats ? A moins que tu n’en aies parlé dans un article qui suivra…

    • malo dit :

      Eh bien je n’ai rien remarqué de vraiment notable… Mais je n’ai pas renouvelé l’opération comme il aurait fallu. J’essayerai d’y penser cette année mais tu vois, je suis très distraite, parfaitement tête en l’air!

  18. magda dit :

    j’ai constaté aujourd’hui le mildiou sur un de mes rosiers
    je l’ai traité avec 10 gr de bicarbonate de sodium pour 2 l d’eau et 1 c. à soupe de produit vaisselle
    je vous dirais les résultats, il était vraiment attaqué, je refais dans 15 jours.

  19. MARC dit :

    Moi je vais déjà commencer par leur donner un peu de lait demi-écrémé mélangé à de l’eau pour les nourrir. Déjà je garde les coquilles d’oeufs que je broie jusqu’en poudre presque…. j’y rajouterai un peu de lait dans l’eau. Après pour la pulvérisation, bonne idée, je vais essayer aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *