Club des 5 orange-abricot

Au jardin, le orange, c’est le doute, l’indécision permanente…

Bien que j’aie cru enlever ces hémérocalles du jardin, j’ai repéré 2 pousses qui sortent de terre. Et je dois avouer que, malgré tout, je ne suis pas déçue de les voir renaître au jardin.
Elles vont sans doute jurer à coté de ‘Ballerina‘  et ‘Blush Noisette’ qui ont été plantés là mais elles m’auraient manqué je crois…
Surtout qu’elles n’ont pas leur pareil pour mettre de la couleur dans une salade, l’été!

DSC_5676Ces eschscholzia, quant à eux, me plaisent pour leur naturel et leur spontanéité.
Ils se ressèment où bon leur semble conférant aux massifs un semblant de fouillis.
Ils ont cependant subi une sélection drastique cet été puisque j’éliminais méthodiquement les pavots de Californie oranges pour ne garder que les « beurre frais ».

DSC_6101L’heuchère ‘Caramel’, elle aussi, me laisse très perplexe! Voici son plus éclatant portrait mais, trop au soleil, elle prend parfois des tons moutarde qui ne me plaisent pas, mais alors pas du tout!

DSC_7579J’avais pourtant réussi une association convaincante avec l’euphorbia purpurea, le choisya, le sedum et… un crocosmia orange que j’ai perdu lorsque j’ai dû déplanter tout ce coin de jardin avant les travaux de la maison.

Hémérocalle orange

Du coup, je ne sais pas ce que je vais en faire maintenant, quel mariage lui accorder, dans quel coin de jardin?…

Et on termine avec des roses abricotées: la douce rose ‘Coraline qu’André Eve m’a conseillée l’été dernier, dans sa pépinière de Morailles.

DSC_5128

Ou le beau ‘A Shropshire Lad’, dont les boutons sont délicatement abricotés avant de pâlir jusqu’à un rose poudré délicat.

DSC_6307

Si on ne compte pas les crocosmia qui ont disparu du jardin, je n’ai pas dépassé le quota!

Ce contenu a été publié dans Le jardin. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

29 réponses à Club des 5 orange-abricot

  1. Marie-Claude dit :

    Je suis comme toi à propose de ces hénérocalles oranges que j’enlève puis que je regrette…
    Elle est belle cette « Coraline » !
    Défi réussi !
    Bises
    MC

    • malo dit :

      En fait, je les aime vraiment ces hémérocalles. Elles étaient déjà là lorsque nous avons acheté la maison. C’est l’association avec les roses roses qui me chiffonne un peu mais on verra comment elles cohabitent cet été!

  2. la luciole dit :

    L’heuchère et le crocosmia noyés dans la verdure, je n’y aurais pas pensé, mais l’association est assez intéressante.
    Je ne savais pas que les hémérocalles se mangeaient, moi je mets des fleurs de capucine ou de bourrache dans mes salades estivales.
    *belle journée*

  3. Gine dit :

    Ces Heuchères sont imprévisibles, mais je crois que la faute en est plus à l’étiquetage et à la multiplication des hybrides qu’à la plante elle-même. J’aime bien associer les plus colorées, avec des plantes basses qui contrastent : buggle rampant bronze, ou Lysimachia numulaire… Mais ce n’est qu’une idée… Jolie guirlande orange de tons doux chez toi!

    • malo dit :

      Dans cette association elles étaient à mi-ombre et avaient cette belle couleur. Quand j’ai déménagé le massif, je les ai mises plus au soleil en attendant de leur trouver une place définitive et cela ne leur allait pas du tout au teint! 😉
      Je pense que je vais lui associer encore l’euphorbe. J’aimais bien!

  4. camille dit :

    les heuchères sont capricieuses ! même si certaines peuvent supporter le soleil c’est vraiment à l’ombre qu’elles se plaisent ! très champètre ton massif de pavots !

  5. Nicole dit :

    Belle palette d’orange.es hémérocalles les plus classiques, celles que l’on voyait dans le jardin de nos grand mères, ont toujours leur place au jardin. Les croscomias ont disparus ici ? mystère ! je viens d’en racheter.
    bonne journée
    Nicole

    • malo dit :

      Je préfère aussi souvent les hémérocalles de nos grands-mères aux variétés récentes.
      Bizarre la disparition des crocosmia!… Quelle couleur as-tu acheté?

  6. Sylvaine dit :

    J’ai les mêmes hemerocalles, je les aime bien car elles poussent dans les coins les plus ingrats et sont increvables.
    Le mariage de l’heuchère et du crocosmia était très harmonieux; maintenant, tu peux déplacer ton heuchère au pied de tes beaux rosiers abricotés 🙂
    Bonne journée

    • malo dit :

      Les coins d’ombre sont rares au jardin. Pour l’instant, elles sont avec l’euphorbe dans un massif ou j’ai planté ‘Cornélia’, qui est également un peu abricoté, et ‘Cardinal Hume’ qui est pourpre. Je verrai cet été si c’est réussi ou si elles doivent redéménager!

  7. Grany Schmith dit :

    Difficile l’orange/abricot, mais si lumineux quand on a trouvé leur emplacement.
    J’ai vu un jour une association d’orange avec du pourpre très foncé , et j’ai trouvé ça très beau.
    Gislaine de Féligonde a également des fleurs orangées-doux du plus bel effet.

  8. stephanie dit :

    ah ben oui, l’heuchere ! c’est ma préférée de ta sélection… avec les rosiers bien sûr, leur orange est plus doux, c’est pour ça 🙂

  9. Nikki dit :

    Ta première phrase m’a fait rire 😉 … Jamais je n’oserais dire que les plantes  » orange  » sont moches !… Mais je n’aime pas, alors je ne me casse pas la tête 😉 …

  10. mp dit :

    coucou
    les heuchères sont capricieuses! mais je pense en faire des boutures…avec le temps elles ne sont plus vraiment belles!
    mp

  11. helene dit :

    Je sent que je vais aller zieuter du côté du potager (et pas sure que j’ai toutes les photos) pour remplir se défit parce que sinon, se sera impossible.
    J’éradique tout se qui tire vers ces couleurs dans le jardin « d’ornement ». Les capucines, soucis et même oeillets d’inde (je déteste cette plante mais elle est hyper efficace avec les tomates) sont au potager. Il n’y a que le rosier Westerland (qui était là avant moi) et Gislaine de Féligonde dans ces couleurs dans la partie « ornementale » du jardin.

    • malo dit :

      Oh tu auras surement bien un potiron aussi!? 😀

      • helene dit :

        Non, car ils n’arrivent pas à murir avant la première neige et/ou les premiers froids. Je laisse ma belle mère le faire pour moi.
        On a en commun les pavots de californie et j’aurai pu mettre l’heuchère caramel mais elle loin d’être aussi belle que la tienne après cet hiver long et froid qui n’en finit pas.

  12. sophie dit :

    Bonnes vacances malorie!

  13. Kristin dit :

    Je craque pour les roses vraiment très belles.

  14. Maryline dit :

    Cet été j’espère bien pouvoir montrer ce genre de mélange Malo, car c’est tout à fait dans mon projet de massif Anna, à côté de la crêche. Sauf qu’il y a des boutures d’Alstroëmère dont je ne connais pas à l’avance la couleur. Personnellement je trouve le mélange du rose, et de l’orange intéressant, j’ai une petite écharpe indienne mêlant ces deux tons qui sont de même valeur de ton si je peux dire et cela se marie plutôt bien. Tes deux roses sont ravissantes.

  15. Duojardin dit :

    On découvre ces rosiers, quel plaisir ces roses orangés. Bon week-end.

  16. David dit :

    Très belle photo, ces tons abricots orangés donnent eux aussi du charme au jardin.
    Belle découverte pour ‘Coraline’.

  17. laetitia dit :

    Je laisse tomber les heucheres qui me font tourner en bourrique. Elle sont belles un ou deux ans puis deviennent très moches par la suite .
    Pour le crocosmia je pense que ta fée ange gardien peut remédier à cette perte.
    Bonne soirée et bon week-end.
    Bisous

    • malo dit :

      Tes heuchères dégénèrent? Je ne savais pas. On verra comment les miennes passent les années!
      Tu es adorable petite fée des plantouilles mais tout ce coin orangé a aujourd’hui été remplacé par ‘Gertrude Jekyll’, ‘Rush’ et autres roses roses, violettes et pourpres. Je ne sais pas où je pourrais mettre ces crocosmias à présent… Et pourtant ta photo est ravissante, cette fleur est légère et délicate!
      Joyeuses fêtes de Pâques!

  18. Orange dit :

    Il est pour moi ce post!!!! Comment ne pas aimer cette couleur…., les associations sont à l’infini à condition de l’adoucir avec des pavots au beurre frais tout en gardant en minorité qqs oranges. J’ai le R. GF en plein soleil, accompagné de futur semis… Le printemps est là, Ah bon!!!! Joyeuses Paques 😉

  19. anny scha dit :

    les hémérocalles c’est fait, je les ai arrachées, cette variété est trop envahissante, par contre j’ai planté une variété d’un joli jaune qui pousse lentement et les racines ne s’installent pas partout dans le parterre, il faut vraiment choisir les bonnes variétés chez l’hémérocalle. J’adore les escholtzia couleur beurre et je dois reconnaître que pour les heuchères, j’en ai planté plusieurs variétés à l’automne, j’ai bien peur d’être déçue.

  20. J’ai aussi du mal avec le orange au jardin… mais n’empêche bien associé je suis persuadée que cette couleur peut être intéressante ! Pour les heuchères, ça a été un peu la surenchère à la nouvelle variété/couleur, cette plante ayant eu le vent en poupe. Je pense qu’on va en revenir. C’est pour cela que, perso, je me méfie des  » modes » au jardin (comme pour la maison ou autres d’ailleurs).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *