Cette semaine au jardin (3): Le massif jaune en juin

Hier, nous nous sommes quittés ici, entre la terrasse et le massif jaune…

Je crois que c’est cette perspective avec le cornus florida ‘Rainbow’, au feuillage doré en plein été, tout au fond du jardin, qui m’a amenée à créer ce massif jaune dans le prolongement.
La présence de la tour du toboggan permet de « couper » visuellement la première partie du jardin, aux tons roses, et la seconde, avec du jaune.

J’ai commencé avec le rosier ‘The Pilgrim’… Premier jaune arrivé au jardin!

rosier ‘The Pilgrim’ avec clématis recta et phlomis russeliana

clématis recta et rosa ‘The Pilgrim’

Parmi les derniers jaunes arrivés là, les phlomis m’enchantent réellement! Vivement que la touffe s’étoffe un peu plus et que les inflorescences sèches rythment l’automne et l’hiver!

Mais entre les deux, beaucoup d’autres floraisons jaunes ont été introduites ici, toutes rassemblées dans un seul massif. C’est clair, frais, lumineux et doux,… Une impression de sérénité se dégage de ce massif. Je suis maintenant tout à fait fan de ces tonalités de jaune avec du blanc et du vert. 

Je ne pourrais pas me passer des euphorbes qui ont une présence incroyable! Elles encadrent le petit rosier ‘Omi Oswald’, avec une camomille (tanacetum parthenium simple) et un petit carex.

La pivoine itoh ‘Garden Treasure’ a fini de fleurir. Une maigre floraison ce printemps: à peine 5 fleurs dont 3 cachées par le feuillage à l’arrière de la touffe. 
Et puis les 3 rosiers ‘Opalia’ baignés de nigelles blanches… 
A l’arrière plan, la clématis recta un peu effondrée mais je l’ai redressée depuis pour qu’elle vienne chatouiller le nez de mon Green man et pour qu’elle puisse mêler son nuage de petites fleurs aux roses de ‘The Pilgrim’.

La pivoine a un superbe feuillage auquel la photo ne rend pas hommage…

rosa ‘Opalia’, nigelles et clématis recta

Devant les ‘Opalia’, un bouture de l’heuchère dorée de mon copain Bruno. Elle a bien prospéré cette année.

clématis recta et rosa ‘The Pilgrim’

Après, plusieurs rosiers voisinent de près, du jaune vif de ‘Graham Thomas’ et ‘Golden Célébration’ au champagne de ‘Wollerton old Hall’, vers l’abricoté de ‘Sweet Juliet’ et de ‘The Alaxandra Rose’. En arrière plan, ‘Ghislaine de Féligonde’ qui, cette année enfin, grimpe bien sur le support.

‘The Alexandra rose’ est une petite merveille choisie dans le but bien précis de « lier » les couleurs entre elles. En effet, je passe de ce massif jaune à un rosier rose ‘Comte de Chambord’, planté à gauche du cornus florida ‘Rainbow’.  Avec ses couleurs changeantes, ‘The Alexandra Rose’ rempli sa mission à ravir, tout en nuances…
Au pied de ce rosier, les eomecon chionantha se sont bien installés et se montreraient volontiers envahissants si l’on n’y prenait garde.

Les têtes d’allium sèchées restent très décoratives. J’adore!

rosa ‘The Alexandra rose’

 

rosa ‘The Alexandra rose’

rosa ‘Ghislaine de Féligonde’

rosa ‘Ghislaine de Féligonde’

rosa ‘Ghislaine de Féligonde’

A côté de ‘Ghislaine de Féligonde’, j’ai déplacé le très beau et très haut thalictrum ‘Anne’.

 

En ce moment, c’est ‘Graham Thomas’ qui fanfaronne le plus!

rosa ‘Graham Thomas’

Les alchemilles lui vont bien!

Mais ce sont les roses chamoisées de ‘Golden Célébration’ que je préfère…

rosa ‘Golden Célébration’

rosa ‘Golden Célébration’

rosa ‘Golden Célébration’

rosa ‘Golden Célébration’

‘Wollerton old Hall’ est encore discret point de vue floraison mais pas de par la taille. C’est un grand rosier, robuste, dressé, qui porte haut ses tiges vigoureuses. Il aurait mérité un fond de massif… D’autant plus qu’il a un parfum d’encens qui n’est pas parmi mes parfums de roses préférés, je n’aurais donc pas été frustrées de ne pas pouvoir le respirer de près…

rosa ‘Wollerton old Hall’

rosa ‘Wollerton old Hall’

Devant lui, un buis boule, une bouture d’hakonechloa qu’il me tarde de voir s’installer pour donner l’effet attendu, et un bébé de l’heuchère ‘Andreos’, un semis inédit de chez André Eve. Les associations de feuillages me plaisent beaucoup mais demandent parfois de la patience…

Je m’en vais profiter de ce beau soleil que nous avons ce week-end.  Après une semaine pluvieuse, le jardin va encore plus exploser de fleurs…
Il fera superbe demain pour la fête des pères en Belgique! Bonne fête aux papas! 

Ce contenu a été publié dans Le jardin. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à Cette semaine au jardin (3): Le massif jaune en juin

  1. catherine dit :

    quelle profusion! que de couleurs..c’est boooo 🙂
    bon WE!

  2. Moi qui n’ait pas admis cette couleur dans mon jardin, je trouve néanmoins ce massif ravissant.
    Aude.

  3. Je dis plus rien, je savoure

  4. Rahir Pascale dit :

    Un régal pour les yeux. Bravo pour toutes ces belles associations et je vais me permettre de te piquer l’idée d’Alexandra The Rose. Elle est absolument divine.

  5. la luciole dit :

    Je suis en amour devant ce massif si délicat, si harmonieux! Je crois que je vais revenir souvent sur ce très bel article…merci, Malo.
    *des bises et un doux dimanche*
    Cécile

  6. la luciole dit :

    PS : J’ai appris que la bouture que Lætitia m’a offerte de ‘Belle de Sardaigne’ venait d’une bouture de ton jardin : j’en suis ravie!

  7. Emmanuelle dit :

    Bonjour Malo ,cette série est un régal ,les balades de votre jardin sont que de l’émerveillement .les roses et les vivaces toujours bien mis en valeurs .
    Merci Malo et belle semaine .
    Emmanuelle

  8. Cordula Girault dit :

    Salut Malo, je te comprends parfaitement! Nos goûts changent – au jardin,comme pour tout. Je n’ai jamais voulu mettre du jaune dans mon jardin, jusqu’au jour où j’ai planté un rosier (Kronprinzessin Mary) dans mon massif blanc qui devait être… blanc. Mais il a un ravissant coeur jaune! Je trouvais ça si beau que j’ai introduit de plus en plus de jaune, et mon massif blanc qui était, en fait, assez ennuyeux a gagné en vitalité et élégance.
    Par contre, un nouveau rosier (Winchester Cathedral) normalement blanc pur, me fait systématiquement une branche avec des roses pink. Et là, crois-moi, à côté du jaune, ce n’est pas beau du tout!!! Il a dû partir. Donc: jaune, blanc, vert et pourquoi pas bleu: j’aime beaucoup désormais! Mais loin du rose!!!
    Et apropos: avant, je n’aimais pas le pourpre… Mais à Beervelde, j’ai acheté 3 sauges pourpres (je ne trouve plus le nom, zut) et depuis… tu devines la suite…
    Bises et respire profondément « Sweet Juliet », quelle merveille!!!

    • malo dit :

      C’est amusant comme on en vient au jaune presque malgré nous! 😉
      Ici, les alliums et les ancolies donnaient une note bleu/violet en mai. Le bleu reviendra plus tard avec les asters et le caryopteris.
      Il se dégage de ces massifs une impression de sérénité et c’est vrai, comme tu le dis, d’élégance aussi!
      J’adoooore le parfum citronné de ‘Sweet Juliet’ mais ce rosier n’est pas très vigoureux ici, tout serré qu’il est entre d’autres plus costauds… 🙁
      Bises

  9. Elo dit :

    Magnifique.j’aime bien le jaune et je suis ravie de voir que d’autres personnes l’aime aussi!
    Bonne semaine

  10. Françoise dit :

    Très joli ! Merci pour la jolie promenade..

    Les Euphorbes sont super en effet.; ici j’ai un thalictrum qui monte à 2m50 déjà ce jour.; je me demande où il va s’arrêter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *