Les auxiliaires du jardinier

En mai, les larves de coccinelles, très nombreuses, ont rapidement dévoré les colonies pucerons qui couvraient les boutons des rosiers : une seule larve dévore jusqu’à 200 pucerons par jour !

Elles ont bien grandi et je m’inquiète un peu pour les dernières, elles n’ont plus rien à manger!…

Elles ont été aidées par les larves de syrphe, tout aussi voraces.  Ces larves sont des prédateurs de pucerons mais aussi de cochenilles, de psylles… : elles peuvent en dévorer jusqu’à 400 au cours de leur développement larvaire.

Elles ont fait un grand nettoyage de boutons floraux!

Sans compter l’aphidius, cette petite guêpe noire qui parasite les pucerons. La femelle pond des centaines d’oeufs dans le corps des pucerons!  La larve fixe le puceron sur la feuille et tisse un cocon à l’intérieur pour former une momie qui ressemble à ce puceron obèse, beige clair.

Avec tout ça, le jardin a été débarrassé de tous les pucerons en quelques jours seulement, sans que j’aie eu quoi que ce soit à faire!  

Ce contenu a été publié dans Le jardin, Les petites bêtes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Les auxiliaires du jardinier

  1. Annie dit :

    Bonsoir
    merci beaucoup pour cet article! !!je regarderai différemment toutes ces petites bêtes au jardin. ..je suis ravie car vraiment vous allez beaucoup m’aider, j’ai pour principe aucun traitement dans mon petit jardin

  2. catherine dit :

    très jolies photos! quel talent tu as pour repérer les larves des petites auxilliaires, ici j’aurais bien besoin d’elles, mes fèves sont envahies de pucerons, beuuurk!
    bonne fin de soirée Malo

  3. Armelle dit :

    Depuis ma rencontre avec André Ève, je n’utilise plus aucun produit pour éliminer les pucerons. Cela fait trois ans que le jardin s’en passe et il se porte tout aussi bien. Chaque auxiliaire a un rôle à jouer dans la nature. Seules les limaces m’incommodent. Elles sont bien trop gourmande, alors oust, hors de ma vue.
    Tes photos sont superbes.
    Bisous Malo.

  4. magda dit :

    bonsoir
    chez moi les boutons tombent tellement ils sont envahis de pucerons, je vois bien quelques petites guêpes noires pondeuses dans les pucerons mais pas suffisamment pour éradiquer les dizaines voir surement plus de pucerons.
    Par ailleurs chez nous quasiment pas de larves de coccinelles donc la colonisation des pucerons fait de gros dégâts sur les rosiers, les lupins, les digitales ect…
    Je voudrais bien les laisser faire leur vie mais franchement entre les pucerons et les roses je n’hésite pas, j’éradique les pucerons.

  5. Emmanuelle dit :

    Bonjour Malo ,des photos superbes et surtout une belle façon de voir et de savoir comment tout ce petit monde font un sacré ménage au jardin .
    Merci Malo et belle semaine .

  6. claudinette dit :

    bonjour malo
    c’est vrai que cette année trés peu de pucerons sur les rosiers . seul la camomille en est envahis mais cela ne l’empêchera pas de fleurir .

  7. Kristin dit :

    Il y a très longtemps que je ne traite plus rien dans le jardin (même les limaces je les ramasse avant de les envoyer se perdre ailleurs) . je n’ai jamais été envahie par les pucerons mais je n’ai jamais remarqué non plus toutes ces petites bêtes…qui doivent pourtant bien être là. Belles photos que tu as faites là Malo.

  8. Elo dit :

    Tes photos sont géniales! Super idée de nous présenter et de nous expliquer quelques trucs sur ces auxiliaires si précieux au jardin. Bises

  9. Agnès dit :

    Oh La la , la cata! je crois que j’ai tué des larves de Syrphe , honte à moi!

  10. Françoise dit :

    SUUUUUUUUUUuperbes photos ! Merci !!!!!

  11. Natacha dit :

    C’est un reportage de toute beauté !! Que c’est bien de pouvoir faire des macros comme ça, on voit tout, on comprend tout ! Merci Malo. Moi non plus je ne touche à rien et je laisse faire les prédateurs des pucerons. Bon pour la planète et pour le porte-monnaie et en plus, à la place, on peut dégager du temps pour faire un excellent reportage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *