Au potager: première récolte

Cet après-midi, les enfants ont récolté quelques carottes jaunes et 3 tomates ‘Noire Russe’. La semaine dernière, on a déjà mangé 1 tomate ‘Rose de Berne’ et 1 tomate cerise 😉
C’est le début des récoltes!

DSC_5522

Ce contenu a été publié dans Le Potager. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à Au potager: première récolte

  1. Joan dit :

    Coucou Malo
    Comparé à l’année dernière, il y a un sacré retard dans les récoltes (en ce qui me concerne). Les légumes maison … qu’est ce que c’est bon :-).
    Bisous et bon we.

  2. emmanuelle dit :

    Bravo aux enfants ,jolies récoltes oh comme ils devaient être heureux
    Bon week-end Malo

  3. isa64 dit :

    Elles sont rigolotes tes carottes elles pourraient faire partie de l’association «  »les gueules cassées »qui réhabilite les fruits et légumes invendables dans les grandes surfaces, en plus elles doivent être délicieuses. Bon WE

    • malo dit :

      Dans le tas, il n’y avait qu’une seule carotte « normale »… Elle n’avait pas meilleur goût que les « gueules cassées »! Comme quoi!… 😉

  4. catherine dit :

    tes enfants sont bien meilleurs que moi en culture de carottes, LOL! j’ai une pauvre récolte de quelques carottes de quelques cm, mangées donc directement dans le potager..
    si tu veux l’an prochain je t’envoie des graines de tomates (que je suis en train de « faire » sur mes pieds de tomates maison) j’ai plusieurs variétés, tes enfants et toi vous pourrez vous amuser!
    bon samedi, bises

    • malo dit :

      C’est gentil Catherine mais tu sais comme je suis nulle en semis! Je me contente de repiquer les plants de tomates élevés par mon papa ou, cette année, par Bruno, un ami!
      Cela dit, je pourrais leur confier tes graines et récupérer un plant ou l’autre après! 😀
      Bonne soirée, bon dimanche, bisous

  5. christine dit :

    Malheureusement ici la sécheresse a fait fondre quasi toutes les fleurs et excroissances légumières, nous récoltons des tomates et des cardes, quelques courgettes, les haricots n’ont rien donné (la avec la pluie ils fleurissent), les p’tits pois ont rendu l’âme depuis belle lurette, mais quant on goute une tomate du jardin le goût est inimitable et exceptionnel
    Des bises

    • malo dit :

      Quel dommage que la sécheresse aie ainsi compromis les récoltes!
      Ici, nous attendons toujours les courgettes! On a planté 3 plants mais je ne suis pas sûre d’avoir un résultat… On est déjà fin août, ça dépendra sans aucun doute de la météo de la fin de saison.
      Bises

  6. Bénédicte dit :

    Moi aussi je fais un potager avec des légumes un peu décallés, des carottes jaunes ou violettes, de pommes de terre violettes ou rouges, des tomates vertes ou blanches… des radis de toutes les couleurs. Pour que mes filles apprennnent la diversité. Et je ne voie pas l’intérêt de cultiver les mêmes légumes que ceux que l’on trouve au supermarché…
    Bon dimanche

    • malo dit :

      Je n’ai pas assez de place pour planter des pommes de terre mais j’aimerais bien tenter les carottes violettes tiens! Bonne idée pour l’année prochaine!
      J’ai la chance que mon papa aie un petit potager et une serre qui donnent de belles récoltes alors il partage ses bonnes tomates maison! Mmmm

  7. maryse h dit :

    Chez nous, les carottes et pommes de terre ne veulent rien savoir. Mais nous avons tout un panel de différentes variétés de tomates.Chacune a son goût. J’ai vu ton précédent post qui regorge de beautés . Vous avez bénéficié d’un excellent temps , pas comme chez nous.Pourquoi ne donnes tu pas les rosiers que tu n’aimes pas à quelqu’un qui en manque ? Tu ferais un heureux et pourrais faire des nouvelles plantations ! Bises Malo

    • malo dit :

      Ce sont généralement mes parents, ma cousine, une belle-soeur ou des amis qui récupèrent les plantes dont je ne veux plus. Je divise d’ailleurs souvent mes vivaces pour partager avec la famille des plantes en tout genre. J’aurais bien du mal à jeter une plante qui vit encore!
      Par contre, je partage moins volontiers avec eux les envahissantes ou les « malades chroniques » car ce ne sont pas des jardiniers émérites et cela deviendrait un « cadeau empoisonné » pour eux! Je ne veux pas les amener à utiliser des produits chimiques pour traiter marsonia ou autre, alors que je les bannis chez moi! Ni les retrouver quelques mois plus tard totalement envahis par une belle invasive indomptée!
      Par contre, quand je rencontre des copines passionnées de jardin, je leur file volontiers des belles envahissantes pourvu qu’elles sachent à quoi s’attendre et qu’elles soient prêtes à gérer dans leurs massifs!
      Bises

  8. rahmouni dit :

    bonsoir . tres content de lire chaque fois vos articles.moi j’ai essayé aujourd’hui de mettre des tuteurs à ma vigne qui trés debordante.elle m’a donné 02 grappes. elle est jeune encore mais le gout était séculent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *